Voies de bus - Grève du zèle des motards pour bloquer le trafic

Un test d'une année a été effectué sur la voie de bus de la route des Jeunes. (Photo: Keystone/Salvatore di Nolfi)

Jeudi, plusieurs deux-roues motorisés respecteront le code de la route pour protester contre l'arrêt du test leur ouvrant l'accès à une voie de bus.

Les deux-roues motorisés (2RM) n'ont que peu goûté la suspension du test leur permettant d'utiliser la voie de bus de la route des Jeunes. La décision a été prise mardi dernier par le nouveau conseiller d'Etat en charge de la mobilité, le PDC Serge Dal Busco, qui succède à Luc Barthassat, lui-même motard.

Si les associations d'usagers ont décidé de privilégier la discussion avec le magistrat, certains motards veulent faire entendre leur mécontentement de manière plus directe. Jeudi, jour de la venue du pape à Genève, quelques centaines d'entre eux feront une grève du zèle. «Nous respecterons scrupuleusement le code de la route, explique Jean-Jacques Gudet, l'un des initiateurs de cette action. En restant à la file indienne dans le trafic, sans remonter les bouchons et sans utiliser les voies de bus, nous augmenterons les embouteillages.» Les participants vêtiront un accessoire jaune afin de s'identifier.

Fluidification du trafic

But de la manoeuvre: «Faire comprendre aux autorités l'utilité des 2RM dans la fluidification du trafic à Genève.» Et, partant, inciter l'Etat à leur rouvrir ce tronçon en «mettant la pression» sur le magistrat. «En roulant sur les voies de bus, nous libérons de l'espace pour les autres usagers de la route», estime Jean-Jacques Gudet.

Pourquoi ne pas attendre les discussions entre associations de défense des intérêts des motards et Serge Dal Busco? «Il faut battre le fer tant que les principaux concernés sont encore en colère», ajoute Jean-Jacques Gudet. Roland Godel, porte-parole du Département des infrastructures, confirme la rencontre prochaine entre le conseiller d'Etat et les associations de motards. «Serge Dal Busco va rencontrer tous les groupes d'intérêt», précise-t-il.

La fin du test était prévue

Pour ce qui est de la fermeture de la voie de bus de la route des Jeunes, il insiste sur le fait qu'il s'agissait d'un «test dont la fin était prévue maintenant. Le temps est venu d'analyser les résultats. En vertu de quoi une décision sera prise. Rien n'a encore été décidé sur le long terme».

Légalement, les deux-roues motorisés ne sont pas autorisés à rouler de front sur la route. De plus, à l'arrêt, ils doivent garder leur place dans la file de circulation.

par Maria Pineiro

Source : 20 Minutes

Non à l'interdiction de stationnement des deux-rou...
 

Commentaires

Pas encore de commentaire
Invité
dimanche 15 décembre 2019